Comment bien tailler une haie ?

Quand une haie devient sauvage, elle perd sa forme initiale, encombre le jardin et attire des insectes comme les moustiques. Ce n’est pas tout, vous risquez d’avoir des problèmes avec la loi. C’est pourquoi, il est préférable de tailler votre haie de temps en temps. Les périodes les plus propices pour tailler une haie sont avant et après l’été. Même si la taille d’une haie demande du travail, les principes sont les mêmes pour avoir une haie bien entretenue.

Choisir le matériel en fonction des haies

Si vous voulez tailler vos haies pour qu’elles soient bien droites ou qu’elles aient un aspect décoratif, le choix du matériel est important. Il dépend du critère lié aux végétaux de votre jardin. Les outils classiques utilisés sont les cisailles et les sécateurs. Mais, qu’il s’agisse de tailler une haie, un arbuste, un buisson, de grandes plantes etc, l’idéal est toujours de se munir d’un taille haie. Vous avez le choix entre un taille haie électrique, à batterie, télescopique ou thermique.

Le choix du taille haie doit dépendre du diamètre des branches. Une haie fine nécessite un taille haie avec une capacité de coupe de 12 à 16 millimètres.  Une haie moyenne nécessite un taille haie avec une capacité de coupe de 20 à 25 millimètres et une autre plus performante s’il s’agit d’une haie dense et large.

Les tailles haies électriques et les tailles haies à batterie sont les plus recommandés pour les haies fines qui possèdent un diamètre de plus ou moins 2,5 cm. Avec une puissance moyenne de 400 à 700W et une lame avec une longueur de 45 cm, ces deux types de tailles haies permettent un travail efficace et rapide. Pour les branches plus épaisses, les tailles haies thermiques sont les mieux adaptés. Leurs moteurs sont puissants et la longueur de leur lame est en général d’un minimum de 75 cm. Par contre, si vous avez à tailler une haie haute, l’idéal est de choisir une taille haie télescopique. Muni d’une perche, ce modèle peut atteindre les haies qui ont une hauteur de 2m et vous évitera d’avoir recours à une échelle. Leur lame est aussi orientable.

Tailler une haie : Prenez des précautions

S’assurer de votre sécurité et de celle du voisinage est primordiale lorsque vous allez tailler votre haie. En effet, veiller toujours à prévenir vos voisins pour que leurs enfants ne s’aventurent pas trop près des haies. Évitez aussi, si possible, d’utiliser un escabeau ou une échelle.

Il est préférable de toujours travailler au sol car un accident peut très vite arriver.

Il faut ensuite que vous portiez des gants en cuir, des lunettes protectrices, des chaussures ainsi qu’un casque antibruit pour vous protéger des projections de branches et des éclats de bois.

Tailler une haie : faites usage de fil et de piquets

Pour une coupe bien droite, il faut avoir recours aux piquets et au fil. Ceci vous servira de repère tout au long de la coupe. Pour ce faire, plantez un piquet à chaque extrémité de la haie et attachez-y un fil.

Ensuite au moment de la découpe, afin que vos haies soient bien taillées, adoptez un mouvement correct. Ceci implique de pratiquer un geste circulaire de bas en haut. Commencer par effiler la haie à la racine puis avancer progressivement vers le sommet. Lorsque vous arrivez au bout de la haie, il faut faire un mouvement de fauchage afin de l’affiner.

Quand le tout sera fait et que vous voyez que votre haie est bien droite, prenez du recul afin de voir s’il y a encore des branches qui dépassent. Si c’est le cas, finissez le travail au sécateur ou à l’aide d’une cisaille.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *